Dormir avec son chien : les avantages et les inconvénients

La question de savoir si un chien peut dormir dans son lit ou non a toujours suscité de grandes discussions chez les amoureux des animaux. Certains s’y opposent et le trouvent peu hygiénique, voire dangereux pour la santé. Les autres tiennent cela pour acquis et ne veulent pas se passer des câlins nocturnes.

C’est à vous de décider si votre chien peut dormir dans son lit ou non. D’un point de vue scientifique, il n’y a aucune raison de ne pas le faire. La question de savoir s’il s’agit d’une bonne idée, dont vous êtes satisfait à long terme, est toutefois une autre question. Voici quelques arguments pour et contre le chien au lit qui peuvent vous aider à prendre une décision.

Un argument fréquemment mentionné contre le chien au lit est l’hygiène : les bactéries, les tiques, les vers et autres parasites peuvent pénétrer dans le lit par la fourrure du chien, qui peut parfois transmettre des maladies comme la maladie de Lyme aux humains. Qu’est-ce qui se répandra dans le lit en tout cas si vous dormez avec un animal : le poil de chien. Et partout. Certaines personnes ne souffrent que d’une allergie légère. Vivre avec un chien peut être possible, mais avoir des poils d’animaux sur le visage jusqu’à huit heures la nuit sans interruption peut parfois avoir des effets plus importants. De plus, les odeurs désagréables ne peuvent pas toujours être évitées, comme la mauvaise haleine ou les flatulences chez les chiens.

Faut-il dormir avec son chien ?

Si vous avez un sommeil très léger, un chien – peu importe sa taille – n’est probablement pas la meilleure idée, car les amis à quatre pattes ne restent pas immobiles la nuit. Ils ronflent, se grattent, se tordent, donnent des coups de pied et halètent. En dehors du fait que votre trame se fait généralement à l’aise exactement là où vous auriez aimé étirer vos propres jambes. C’est exactement pour cette raison qu’il existe un endroit où les chiens n’ont vraiment rien perdu : dans la crèche. Le risque de blessure est trop grand pour eux deux.

Cela devient problématique lorsque votre chien ne laisse plus personne d’autre au lit. Si, par exemple, une personne seule dort toujours avec son chien au lit et que le nouveau partenaire n’est pas autorisé à glisser sous les draps plus tard, le stress est inévitable.

Si vous laissez votre chien dormir dans son lit, vous apprécierez certainement la chaleur douillette de la botte de fourrure qui se trouve à côté de vous. Les amoureux des chiens ne cessent de répéter que l’amitié entre les humains et les chiens serait renforcée par le fait de coucher ensemble. Particulièrement dans les humeurs dépressives, la présence de la bien-aimée à quatre pattes peut faire des merveilles. Aussi les experts de la clinique du sommeil Mayo en Arizona ont pu prouver dans une expérience que le fait de dormir avec des animaux domestiques peut augmenter le bien-être individuel.

La plupart des arguments contre le chien dans le lit familial peuvent être mis en perspective très rapidement : Si vous vaccinez votre animal, vermifugez-le et vérifiez régulièrement s’il y a des tiques, le museau froid ne traînera rien dans le lit que les humains ne peuvent apporter avec eux. De plus, les bactéries n’ont pas beaucoup d’importance que vous soyez assis sur le canapé ou couché dans le lit. D’un point de vue hygiénique, cela ne fait aucune différence.

Vous pouvez réduire considérablement les poils excessifs en brossant votre chien régulièrement. Certaines races ont aussi très peu de poils à la maison. Changez vos draps plus souvent et tout ira bien. Vous pouvez également obtenir votre chéri sa propre couverture et lui apprendre à dormir dessus au bout du pied. Tout est une question d’éducation. En ce qui concerne les troubles de l’ordre public et les nuisances olfactives, les deux ne doivent pas nécessairement être différents en ce qui concerne les partenaires de lits humains.

Comme c’est toujours le cas en dressage, la question « Le chien peut-il aller au lit avec vous ? La cohérence s’impose. Si vous ne voulez pas de lui sous la couverture, vous ne pouvez faire aucune exception. Votre animal a besoin de lignes directrices claires pour agir. Tout le reste mène à des conflits. Il est d’ailleurs douteux que les chiens développent un comportement dominant perturbé en raison des quartiers communs où ils dorment. Si les chiens ne respectent pas les règles ou n’écoutent pas les ordres, c’est moins dû à une hiérarchie perturbée entre les humains et les animaux. La raison en est que le chien n’a pas compris les règles et les ordres en tant que tels. Et c’est une conséquence d’une éducation peu claire et incohérente.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire