Physiothérapie chez le chien : un bon moyen de rééducation ?

Pour les chiens, l’exercice et l’absence de douleur sont synonymes de qualité de vie. La physiothérapie canine se donne pour tâche de rendre ces deux points possibles pour nos amis à quatre pattes. Vous trouverez ici de plus amples informations sur les objectifs et les domaines d’application de la physiothérapie pour chiens.

Tout d’abord l’information : La physiothérapie pour le chien n’est pas une alternative à un examen vétérinaire, mais seulement un supplément. La physiothérapie canine est utilisée en complément d’un traitement vétérinaire.

Les bénéfices de la physiothérapie pour le chien

Mobilisation et stabilisation des articulations, développement musculaire, récupération de la mobilité et, en général, le moins de douleur possible – tels sont les principaux objectifs de la physiothérapie pour le chien. En particulier, le soulagement de la douleur et l’absence de douleur sont des points décisifs dans la qualité de vie des chiens. La physiothérapie canine a plusieurs effets positifs : Il s’agit notamment de la relaxation musculaire et psychologique et de l’amélioration de l’endurance et de la sensation corporelle. Votre chien devient plus agile, peut améliorer son équilibre et apprécie davantage le mouvement. Avec l’aide de la physiothérapie canine, l’activité métabolique peut également être stimulée.

Après que le vétérinaire ait fait un diagnostic complet de l’état de santé de votre chien et que vous ayez eu une conversation détaillée avec le physiothérapeute, le thérapeute établira un plan de traitement qui sera adapté de façon optimale aux affections de votre ami à quatre pattes.

La physiothérapie canine peut aider à traiter les maladies du squelette et de la colonne vertébrale comme la dysplasie de la hanche ou les maladies du coude comme la dysplasie du coude et les maladies dégénératives comme l’ostéoarthrite.

La thérapie promet également de soulager les infirmités de vieillesse et les douleurs musculaires, par exemple après une opération. En général, les points tels que la rééducation, la musculation et le soulagement de la douleur après une chirurgie sont une partie importante de la physiothérapie canine. D’autres domaines d’application incluent les troubles de cicatrisation, l’œdème et les maladies nerveuses telles que la paralysie.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire